Skip to main content

Cadre visant à réduire la récidive

Le 29 juin 2021, la Loi établissant un cadre fédéral visant à réduire la récidive (la Loi) a reçu la sanction royale. Le ministre de la Sécurité publique s’est vu accorder un an pour élaborer et déposer le Cadre visant à réduire la récidive (d’ici juin 2022). La Loi demandait au ministre de la Sécurité publique de faire participer les organismes partenaires et les intervenants compétents à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un cadre fédéral qui « garantit que les besoins des personnes qui ont été incarcérées sont satisfaits et appuie la réadaptation de celles-ci ».

L’ACSEF et ses membres ont été consultés sur le cadre et ont fourni des commentaires, en particulier sur les divers facteurs externes qui contribuent à la récidive. Nous avons insisté sur l’importance de reconnaître dans les ressources mises en place les facteurs systémiques contribuant à la criminalisation. En tant que membre des Associations nationales intéressées à la justice criminelle (ANIJC), l’ACSEF a soutenu l’élaboration d’un document intitulé Reducing Recidivism: Shifting the Paradigm to Invest in Community (« Réduire la récidive : changer de paradigme et investir dans la communauté », anglais seulement), qui a été envoyé au ministre.

Actuellement, le cadre n’est pas assorti d’un soutien financier; toutefois, cet engagement a le potentiel d’influencer les processus décisionnels liés aux politiques et aux programmes de financement.