Skip to main content

La stratégie de l’ACSEF en matière de logement et le droit au logement

L’ACSEF met au point une stratégie en matière de logement axée sur les droits de la personne, afin d’élaborer des principes, des ressources et des activités de défense des droits qui répondent adéquatement aux besoins particuliers des femmes et des personnes de diverses identités de genre criminalisées en matière de logement. Nous souhaitons enrayer le cercle vicieux systémique de la criminalisation et de l’itinérance et contribuer à la création collaborative de véritables communautés prospères, sans prisons. 

Les femmes et les personnes de diverses identités de genre criminalisées sont confrontées à de multiples obstacles systémiques qui les empêchent d’obtenir et de conserver un logement sûr et abordable. Notre recherche, qui suit une approche intersectionnelle, fondée sur le genre et tenant compte des traumatismes, examine comment les besoins en matière de logement et la criminalisation sont étroitement liés aux problèmes de violence, de pauvreté, de santé mentale et de toxicomanie. Elle met en lumière l’impact disproportionné de ces phénomènes sur les femmes, les populations autochtones, les personnes 2SLGBTQIA+ et les groupes racisés.  

Il existe toute une série de modèles d’hébergement gérés par les communautés et axés sur les soins, qui sont non seulement sécuritaires, accessibles et appropriés aux besoins de leur clientèle, mais qui sont aussi des espaces de soins de proximité, de guérison et de reconnexion. Plusieurs de ces modèles ont déjà été mis en œuvre par des Sociétés membres Elizabeth Fry. Ces modèles d’hébergement différents sont malheureusement confrontés à plusieurs obstacles, notamment des problèmes de financement, des réglementations restrictives et l’opposition d’une frange de la population. Grâce à des initiatives planifiées d’engagement de son réseau et de la communauté, l’ACSEF vise à favoriser les occasions de cocréation et de collaboration et à mettre en place des plateformes de partage de ressources et de connaissances, afin de renforcer la capacité du réseau à concevoir, mettre en œuvre et gérer des logements communautaires adéquats.  Enfin, le mouvement pour le droit au logement et la reconnaissance du logement comme un droit de la personne par le gouvernement canadien en vertu de la Loi sur la stratégie nationale sur le logement (2019) ont créé de nouvelles possibilités de financement, de défense des droits et de renforcement des capacités. L’ACSEF s’efforce de placer les expériences des femmes et des personnes de diverses identités de genre criminalisées au centre de sa stratégie et de son travail pour faire émerger de nouveaux cadres législatifs et de nouveaux mécanismes de reddition de compte.