Skip to main content

Mettre en lumière les voix et les visions : santé et bien-être sexuels, reproductifs et materno-infantiles des femmes et des personnes de divers genres autochtones incarcérées

Ce projet de recherche, intitulé Mettre en lumière les voix et les visions : santé et bien-être sexuels, reproductifs et materno-infantiles des femmes et des personnes de divers genres autochtones incarcérées, cherche à comprendre et à corriger l’incarcération excessive des femmes et des personnes de diverses identités de genre autochtones, ainsi que leurs problèmes actuels en matière de santé et de bien-être.

Cette recherche collaborative sera menée par des équipes interdisciplinaires et multisectorielles rassemblant des chercheurs et chercheuses autochtones et allié(e)s, des gardien(ne)s du savoir, des prestataires de soins de santé, des établissements universitaires (Université de Calgary, Université McMaster, Université Lakehead, Université du Manitoba, Université Simon Fraser, Université de la Saskatchewan, Université Dalhousie), ainsi que des organismes nationaux de défense des droits, dont l’Association des femmes autochtones du Canada et l’ACSEF. Le Service correctionnel du Canada (SCC) sera également consulté afin de collecter des données.

Les principaux volets du projet comprennent les actions suivantes :

  • explorer le contexte de ces problématiques et les liens entre le genre, le bien-être et les traumatismes dans les domaines de la santé sexuelle, reproductive et materno-infantile des participant(e)s autochtones incarcéré(e)s;
  • produire des données probantes sur la santé sexuelle, reproductive et materno-infantile des femmes et des personnes de diverses identités de genre autochtones incarcérées, grâce à un examen de la portée et des méthodes quantitatives et qualitatives décolonisatrices (artistiques);
  • favoriser l’innovation en matière d’équité par des activités de transmission des connaissances, notamment l’expression artistique sur le thème de la santé des femmes et des personnes de diverses identités de genre incarcérées;
  • définir les priorités et les possibilités politiques permettant de lutter contre les disparités et les inégalités en matière de santé touchant les personnes autochtones incarcérées.

Le recrutement pour ce projet est en cours. Nous publierons plus de détails sur notre site Web.